Actu salons de l'auto

Salon de l’automobile de Détroit 2015 : les constructeurs auto optimistes

Salon de l’automobile de Détroit 2015 : les constructeurs auto optimistes

Les constructeurs automobiles confiants à quelques jours de l’ouverture du Salon de l’automobile de Détroit.

Le salon automobile de Detroit confirmera la semaine prochaine la normalisation du marché américain face à une Europe au mieux convalescente, et donnera la vedette aux imposants 4X4 et aux « muscle cars », toujours incontournables aux Etats-Unis.

Les principaux constructeurs automobiles présents outre-Atlantique ont fait état de ventes inférieures aux attentes en décembre, mais ont renoué sur l’année avec des niveaux de commercialisation de véhicules inédits depuis la récession.

Et le mouvement va se poursuivre, plusieurs analystes et responsables du secteur estimant que cette année, l’industrie automobile américaine continuera à croître plus vite que le reste de l’économie.

Par contraste, le marché européen est attendu cette année en très légère hausse après plusieurs années consécutives de baisse.

« De manière générale, nous prévoyons que 2014 constituera une nouvelle année record en termes de lancements de véhicules », commente Stifel Automotive dans une note consacrée au premier salon de l’auto de l’année, qui sera l’occasion de pas moins de 50 premières mondiales.

« Conformément aux tendances récentes, les économies de carburant, la sécurité et l’infotainment vont rester des thèmes dominants cette année, mais surtout le développement spectaculaire de la voiture connectée, les consommateurs appliquant aussi à la voiture leurs habitudes de plus en plus mobiles », ajoute Stifel.

Le salon de l’électronique grand public (CES) à Las Vegas, où l’équipementier automobile Valeo était présent pour la première fois, a déjà illustré ce mois-ci à quel point la voiture du futur sera connectée à son environnement extérieur, par le biais du GPS, de radars et de caméras, mais aussi à l’avenir grâce à la téléphonie 4G et au wifi.

Le concept XC Coupé que Volvo Cars présentera à Detroit inaugurera ainsi non seulement la nouvelle identité de la marque, mais aussi un système de détection de cyclistes qui préviendra pour la première fois l’utilisateur du deux-roues que sa présence a bien été détectée par la voiture qui s’en approche.

LES MOTEURS V8 N’ONT PAS DIT LEUR DERNIER MOT

Le salon de Detroit – réservé à la presse lundi et mardi, et aux autres professionnels mercredi et jeudi avant d’accueillir le public du 18 au 26 janvier – n’échappera pas à la tendance actuelle de chasse aux émissions de CO2, mais dans des proportions à la mesure des Etats-Unis.

La sixième génération de la mythique Ford Mustang, l’une des vedettes du salon, sera présentée pour la première fois avec un petit moteur de quatre cylindres. Celui-ci affichera toutefois encore une puissance de 300 chevaux environ – l’équivalent de quatre Twingo – et sera accompagné d’un traditionnel moteur V8 de cinq litres et pas moins de 426 chevaux.

Si les Français restent absents du marché américain, les marques nationales continueront d’y rivaliser avec les Japonais et les Allemands. Chrysler présentera un restylage de sa berline 200 sur une plateforme partagée avec l’actionnaire Fiat, et Ford une version allégée, grâce à l’aluminium, de son nouveau pick-up F-150, la voiture la plus vendue aux Etats-Unis.

Infiniti, la marque haut de gamme de Nissan, dévoilera son concept car Q50 « Eau Rouge » capitalisant sur les succès du partenaire Renault en Formule Un, BMW proposera son coupé M4 avec 431 chevaux sous le capot et Daimler sa nouvelle Mercedes Class C, plus longue et pourtant plus légère que sa devancière.

Au sein du groupe Volkswagen, la marque Audi lèvera quant à elle le voile sur un concept car préfigurant le futur de la famille de 4×4 « Q » tandis que Bentley présentera une Continental GT S animée par un V8 surpuissant.

En revanche, pour la seule marque Volkswagen, les Etats-Unis restent un marché plus difficile.

Michael Horn, patron de la division locale de VW depuis décembre, fera une première apparition au salon dès lundi. Une source proche du dossier a indiqué à Reuters qu’il pourrait annoncer son intention de produire au Tennessee un 4X4 Volkswagen destiné au marché américain, où il peine à reproduire le succès qu’il remporte en Europe ou en Asie.

Des modèles comme la Passat n’ont pas trouvé leur public aux Etats-Unis, l’intérieur de la voiture, jugé trop austère, éclipsant aux yeux des acheteurs américains son avance technologique. Le nouveau 4X4, inspiré du concept « CrossBlue », pourrait voir le jour en 2016.

Le constructeur Tesla prévoit de doubler ses ventes

Tesla Motors a nettement dépassé ses objectifs de livraisons au dernier trimestre 2013 et prévoit de doubler ses ventes en 2014, ont annoncé deux de ses responsables à l’occasion du Salon automobile de Detroit.

Le constructeur californien de voitures électriques a livré 6.900 véhicules sur les trois derniers mois de 2013, soit 20% de plus que son plan de marche. En novembre, après l’incendie d’une de ses voitures, il avait dit s’attendre à livrer un peu moins de 6.000 véhicules au quatrième trimestre.

« Le groupe ne pense pas que son image a été ternie par le rappel », ont déclaré Jérôme Guillen, vice-président en charge des ventes et services, et Diarmuid O’Connell, vice-président en charge du développement, devant la presse à Detroit.

Le groupe ne prévoit pas de faire entrer un partenaire dans le développement de son véhicule de troisième génération car le directeur général Elon Musk entend réussir seul, ont-ils ajouté.

Tesla, ont-ils dit, ambitionne de doubler ses ventes et ses points de service en 2014

Après ces annonces, l’action bondit de 8,54% à 151,235 dollars sur le Nasdaq, aidée également par des commentaires positifs des analystes de Baird qui ont relevé leur recommandation sur le titre à « surperformance », avec un objectif de cours de 187 dollars.

General Motors dévoilera sa voiture électrique

Ce véhicule d’entrée de gamme, encore à l’état de prototype, vise à s’attaquer au fabricant californien des voitures électriques de luxe Tesla dont les ambitions sont désormais de séduire également le grand public.

« La Bolt change la donne pour les véhicules électriques », s’est réjouie lundi la directrice générale de GM, Mary Barra, devant un parterre de professionnels et de journalistes.

La Chevrolet Bolt sera en mesure de rouler environ 320 km avec un seul rechargement, a détaillé Mme Barra.

Cette voiture, décrite par GM comme un « crossover » (silhouette de 4×4 sur base de berline), sera vendue 30.000 dollars après déduction des subventions publiques à l’achat.

C’est un prix « vraiment abordable et accessible à tous », a souligné Mme Barra, ajoutant que la Bolt sera commercialisée sur l’ensemble du territoire américain et dans quelques pays.

La Bolt est censée être une réponse à la future descente en gamme de Tesla.

Le constructeur des voitures électriques appréciées des stars est en train de développer une berline compacte, le « Model 3 », censée assurer sa transition vers la production de masse.

Le prix d’appel, entre 35.000 et 40.000 dollars contre 105.000 dollars pour l’unique voiture de la marque actuelle, le « Model S », est destiné à séduire un plus grand nombre et à faire entrer Tesla dans la cour des « grands » constructeurs automobiles.

Le « Model 3 » de Tesla devrait aussi parcourir environ 320 km avec une recharge complète.

Le groupe nippon Nissan a lui sur le marché la Leaf, qui se vend à partir d’environ 30.000 dollars et peut parcourir jusqu’à 160 km.

GM a par ailleurs annoncé une nouvelle génération de son hybride, la Chevrolet Volt, commercialisée depuis 2010, qui arrivera chez les concessionnaires en 2016.

Si l’ancienne version ne pouvait effectuer qu’environ 62 km sur la propulsion électrique avant que le réservoir à essence ne prenne la relève, la nouvelle Volt aura une autonomie de 81 km.

Si GM n’en révèle pas le prix, l’actuelle Volt est vendue au prix de base de 34.980 dollars. GM avait déjà réduit le prix de 5.000 dollars il y a deux ans.

Depuis son lancement, elle a déçu en termes de ventes. En 2013, GM a promis de tout faire pour réduire son coût de production d’au moins 10.000 dollars par unité.

Le cabinet indépendant IHS Automotive table sur des ventes aux alentours de 35.000 en 2016 malgré un contexte de prix de l’essence bas.

 

 

 



Actu salons de l'auto

Martial Serge Journaliste compétition - ex pilote Rally - www.auto-actualite.eu

Suggestions de publications disponibles pour Actu salons de l'auto

La GT électrique Renault Trezor

Renault Trezor : Le concept car récompensé au concours d’élégance de la Villa d’Este

Martial Serge2 juin 2017
e-golf-electrique-2017

Golf 7 électrique : Volkswagen présente son nouveau modèle prévu pour 2017

Charles Levault17 novembre 2016
mazda-cx-5-2017

Nouveau CX-5 : Mazda présente son SUV version 2017 au salon de Los Angeles

Mathieu Leblanc16 novembre 2016